Environs

Introduction Dordogne

Avec un surface de 9225 m2 , le Dordogne compte environ 380.000 habitants. C’est la troisième département française pour la superficie. Administrativement, la Dordogne est un des cinq départements de la région Aquitaine. L’autoroute A89 (Bordeaux-Lyon) traverse ce beau département, dont les villes principaux s’appellent Périgueux, Bergerac, Sarlat et Nontron.
La Dordogne, un des départements le plus ensoleillé de France, appartient à la région de l’Aquitaine, à l’est de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France.
Le Dordogne est crée le 4 mars 1790 quand le pays a été partagé en départements. Elle doit son nom à la rivière. Avant, la région portait le nom Périgord, grâce au Galois (Pétrocorii) qui y habitaient.
La comté de Périgord est apparue dans le 11ieme siècle, et appartenait plus tard à la Maison d’Albret. Sous Henri IV le comté de Périgord est réuni à la couronne. Les habitants de la Dordogne s’appellent des Périgourdins, d’après le nom de l’ancienne province Périgord. La plupart des ces habitants habite à la capitale Périgueux.

Le Périgord Vert
Étendu sur tout le croissant nord du département de la Dordogne, le Périgord Vert est qualifié ainsi en raison de sa végétation verdoyante,
la présence d’un grand nombre de cours d’eau (la Dronne, l’Isle, l’Auvézère ou le Bandiat…) et celle d’un riche patrimoine paysager et historique.
Ses atouts ont conduit à la création d’un parc naturel régional Périgord Limousin qui s’étend sur deux départements.
Il valorise les ressources et les savoir-faire locaux. Aux confins de la Charente, les collines boisées, les champs cultivés des plateaux crayeux, les prairies, ainsi que la forêt de la Double et ses étangs, composent la douce harmonie du Val de Dronne.
À la richesse des attraits naturels de ce pays s’ajoute le charme de son habitat traditionnel, l’art roman et des trésors d’architecture
à découvrir à Brantôme, ou à St Jean de Côle…

Le Périgord Blanc
Situé au coeur du département, le Périgord Blanc est nommé ainsi en raison de la blancheur de la pierre du pays, incomparable pour exercer l’art des sculpteurs. Il est silloné par les vallées de l’Isle et de l’Auvézère propices à la pêche. Cette terre accueille Périgueux, l’ancienne Cité
Vésunna et ses vestiges gallo-romains. C’est la capitale du département, classée “ville d’Art et d’Histoire” avec ses ruelles étroites bordées d’hôtels particuliers , ses quartiers sauvegardés et sa cathédrale Saint Front, classée au Patrimoine de l’Unesco au titre des chemins de Saint
Jacques de Compostelle. Cette contrée est traditionnellement celle de la gastronomie familiale parfumée par la truffe, dont l’écomusée, situé à
Sorges, en a fait la capitale. La gastronomie (canards gras, oies grasses, fraises…) est reine dans les marchés animés tout au long de l’année.
La découverte du Périgord Blanc ne saurait être complète sans la visite de ses châteaux, de ses charmants villages et musées d’arts
et traditions populaires.

Le Périgord Noir
Dans la partie sud-est du département, le Périgord Noir s’ouvre sur le Pôle International de la Préhistoire de la vallée Vézère et sur la vallée de la
Dordogne. La vallée de la Vézère recèle quelques-uns des plus riches sites de la préhistoire européenne (sites paléolithiques, grottes et abris
naturels). On recense quinze sites ornés classés par l’Unesco au Patrimoine mondial de l’Humanité.
La rivière Dordogne poursuit son chemin entre les majestueuses falaises calcaires et les forêts de chênes verts. Cette vallée
concentre les plus belles réalisations du Moyen Âge et de la Renaissance : des châteaux dressés sur des promontoires
rocheux, les villages de Domme, Beynac, La Roque-Gageac, ou encore la ville de Sarlat, classée ville “d’Art et d’histoire”.
Cette ville aux toits de lauze possède un patrimoine architectural exceptionnel(demeures médiévales et hôtels Renaissance).
La majeure partie de  ses monuments est inscrite ou classée Monuments Historiques.

Le Périgord Pourpre
Vignobles et bastides sont les deux fleurons du Périgord Pourpre, situé au sud-ouest du département. C’est au coeur de ces vignobles réputés
(Monbazillac, Pécharmant, Montravel… comptant parmi les 13 AOC), étendus sur 12 000 ha que s’élève la ville de Bergerac dont le nom est souvent
associé à celui de Cyrano, célèbre personnage au long nez (créé par Edmond Rostand) qui n’était pourtant pas
le véritable enfant du pays comme a pu l’être Michel de Montaigne. La vieille ville de Bergerac a su conserver des témoignages
des 14e ,15e et 16e siècles (maisons à colombages). Son développement a été étroitement lié à la vie de la rivière Dordogne et à celle du vin.
Elle est le point de départ pour la découverte des vignobles et des vieilles pierres.
Les bastides, les villes fortifiées (Monpazier, Beaumont, Eymet, Lalinde, Molières…) témoignent de cette époque mouvementée en Périgord,
marquée par l’opposition franco-anglaise, dès le 12e siècle.
À présent, la Dordogne est fait pou bénéficier de la belle vie. S’amuser en traversant l’histoire, profiter de la culture dans des petits villes et des petites villages remplis d’art et de l’architecture. Laissez-vous enchanter par la belle nature, la gastronomie et les gens . Il y a tellement de choses à voir et à faire en Dordogne pour tout le monde.

Les Magnolias se prête très bien pour la vie tranquille. Passez une journée de farniente. Prenez un fauteuil relax et profitez de la belle vue et de la lumière changeant. Regardez les cygnes, et écoutez la rivière. Ou bien, finissez ce livre qui vous attend depuis longtemps. Mais si vous préférez des sorties, suivez les liens en haut de la page. Ici, vous trouverez pleins de choses à faire autour Les Magnolias. Si vous cherchez quelque chose de spécifique, n’hésitez surtout pas de nous contacter, nous serions contents de vous montrer toutes les possibilités. Vous trouverez une guide d’activités et des curiosités de la région à votre chambre. Vous trouverez de plus amples renseignements en ce qui concerne la Dordogne à la réception. Presque tous les activités se trouvent à moins d’une heure d’ici.